Culture meets Politics #2 : Pourquoi la plupart des gouvernements financent-ils le sport en négligeant les arts et la culture.

21 mai 2020

Meme by Real Rushdan #SarcasmDaily
Meme by Real Rushdan #SarcasmDaily

Les arts et la culture amènent ceux qui s’y intéressent ou y sont exposés à voir le monde autrement. Ils amènent à réfléchir par soi-même et à développer des perspectives différentes aux problèmes de tous les jours. Les deux enseignent comment on peut générer ses propres idées, ses propres idéologies plutôt que de consommer ceux des autres sans discernement. Une population cultivée est plus à même de remettre en question un certain nombre de choses, ou d'absurdités.

Les arts et la culture sculptent des penseurs et créateurs indépendants qui sont et revendiquent leur propre personne plutôt que ce que la société demande ou ce que le « système » essaie de créer. Les artistes et les passionnés d’arts et cultures iront chercher eux-mêmes la vérité, plutôt qu’écouter les autres et/ou accepter ce qu’on leur dit. 

Les arts en général développent de façon significative, le sens de l’observation. C'est ce qui fait de nous des véritables observateurs de notre culture, notre société, les conventions morales dans lesquelles nous vivons et les politiques que nous subissons. Et plus l’on observe, plus on se rend compte de certaines choses, de certains détails et on devient plus introspectif.

Cela devient très vite gênant, surtout quand les sujets d'intérêts de l’artiste nuisent à ceux des puissants. Les artistes ont généralement tendance à agir ''contre'' société et questionner le « sens commun » habituellement toléré. Les actions et les débordements des politiques publiques vont être questionnées et critiquées, et ce n'est pas souvent apprécié.

De l'autre côté, nous avons le sport qui est passion, émotion, le moment présent et très souvent de la distraction. C’est aussi un moment ou moyen d’oublier momentanément ses problèmes, pour créer des liens tribaux, patriotiques, une identité formée sur la projection du nous contre eux. Les politiciens l’ont très bien compris.  « Le sport uni les peuples ». Vous parlez d’une carotte. C'est donc évident que le sport soit préféré par les pouvoirs politiques  car ils leur donne l’avantage de mieux diriger les sentiments tribaux, et de créer une identité au-delà du discours politique.

S'identifier à une équipe, c'est inconsciemment se mettre dans un position ou on se demande qui appartient à qui, qui est avec nous ou contre nous. Cela suscite un sentiment de rivalité que les pouvoirs politiques utilisent pour diviser les populations, qui en plus abandonnent le regard scrutant de L’art pour se distraire. Il n’y a qu’à observer les grands moments de sport pour remarquer comment tout le monde oublie les problèmes de la république. C’est aussi pendant ces moments que les lois les plus curieuses sont votées...

Partager :